Qu’est-ce que la PNL ?

Se reconvertir, changer de vie, comment s’y prendre ?3 février
Comment calmer l’anxiété ?14 mai

Qu’est-ce que la PNL ?

La programmation neuro linguistique ou PNL est un outil de compréhension et de développement de soi. Il est utilisé en coaching et également en formation. Il a un solide passé derrière lui et une méthodologie très structurée.

Un demi-siècle d’existence

La PNL a été modélisée en 1970 par Richard Bandler, étudiant en mathématiques, et John Grinder, professeur de linguistique. Ils étaient tous les deux fascinés par les personnes de leur entourage capables de communiquer facilement et efficacement, et d’engager des changements significatifs dans leur vie pour aller vers leur bien-être.

Ils se sont posé une question précise : Quels méthodes et processus utilisent ces personnes pour réussir leur communication et leur changement ?

Bandler et Grinder ont alors étudié les travaux de grands psychologues de leur temps : Virginia Satir (Thérapie de la famille), Fritz Perls (fondateur de la Gestalt) et Milton Erickson (Hypnothérapie). Ils se sont également appuyés sur des travaux de linguistes.

Depuis cinquante ans, la PNL s’est répandue sur toute la planète et a développé des outils et protocoles complets pour donner à celui qui le souhaite la possibilité de se développer, de mieux communiquer, de comprendre ses modes de fonctionnement, et de changer pour vivre mieux.

Une méthode positive

Ce qui différencie la PNL du champ de la psychologie est qu’elle s’intéresse plus à l’avenir qu’au passé. La PNL ne propose pas de chercher dans l’histoire de l’individu ce qui a déclenché un comportement ou un problème. Elle s’attache plutôt à identifier les attitudes d’aujourd’hui qui gênent la progression et l’épanouissement de demain.

La PNL propose à l’individu d’enfin décrypter les modes de fonctionnement de ses comportements, afin de pouvoir les modifier. Un peu comme un manuel ou un code de la route du cerveau. C’est un processus d’excellence de l’individu dans tous les domaines de son existence ; excellence étant entendue comme ce que l’individu aspire à être au plus profond de lui.

Les principes et méthodes de la PNL se déclinent autour de quatre piliers :

  • Le rapport : la recherche d’une relation harmonieuse, épanouissante et fructueuse avec l’autre ; la quête de la collaboration réussie
  • La perception du monde : la représentation sensorielle et émotionnelle que l’individu perçoit de son environnement
  • Les ressources de l’être : les capacités connues et inconnues de l’individu à générer les résultats qu’il désire
  • La flexibilité comportementale : l’habilité au changement et la souplesse d’adaptation aux évènements et à l’environnement

La PNL ne donne pas une vision idéale du comportement d’un individu. Au contraire, elle s’attèle à permettre à chacun de comprendre ce qui le met en mouvement et les intentions profondes de ses comportements. La PNL ne dit pas ce qu’il faut changer en soi, elle dit comment changer ce qui nous déplait.

C’est donc une discipline de non-jugement dans laquelle l’être prend toute sa place et accepte pleinement son fonctionnement.

La PNL énonce un certain nombre de présuppositions de fonctionnement de tous les individus qui permettent de cheminer vers l’excellence de soi au travers des 4 piliers énoncés plus haut.

Je vous en citerai deux qui ont été pour moi la base de mon évolution personnelle.

« La carte n’est pas le territoire » – Nous vivons tous sur le même territoire. Je fais les courses dans le même supermarché que mon voisin, je regarde les mêmes émissions de télévision, et je lis parfois le même livre. Pourtant, la représentation que je me fais de ces rencontres avec mon environnement peut être radicalement différente de mon voisin. Voilà pourquoi, par exemple, il nous arrive de vexer une personne sans le vouloir : nous avons envoyé un message dans une partie de la carte de l’autre radicalement différente de la nôtre et pourtant sur le même territoire.

« On ne peut pas ne pas communiquer » – La communication est la nature de l’être humain, et il est impossible de ne pas envoyer de messages à l’autre. Même nos silences sont des messages que l’autre reçoit d’une manière ou d’une autre en fonction de sa « carte ».

En comprenant, que l’autre ne voit pas le monde comme moi et que, seule la communication pouvait me permettre de comprendre sa carte, je me suis offert la possibilité infinie de profiter du monde, et la paix intérieure avec mes particularités.

Des usages variés

La PNL est utilisée en coaching, bien sûr. Son objectif principal étant de permettre à l’individu de se sentir bien et de changer, elle a évidemment toute sa place dans l’accompagnement individuel.

Elle permet d’accepter ses différences et de prendre conscience de ses ressources personnelles et de leur potentiel. Elle donne au sujet l’occasion de réconcilier les parties de lui-même en conflit avec ses désirs et de lui donner des clefs pour progresser.

La PNL donne la possibilité de connaitre sa direction de vie, de choisir ses objectifs personnels et de devenir pleinement acteur de sa vie et de ses choix.

Elle offre une compréhension de nos états internes, des émotions qui nous traversent, de leur message et des actions qu’elles nous invitent à engager.

La PNL apprend à l’individu à communiquer, à exprimer ses besoins, de façon claire et précise ; et ainsi à développer des relations harmonieuses avec son entourage, et gagnant-gagnant avec ses partenaires de projets.

Enfin, elle amène le sujet à définir et reproduire ses propres stratégies de réussite et de performance dans tous les domaines de sa vie. Performance entendue comme résultat attendu par l’individu et non comme un indicateur social.

La PNL est donc un outil solide accessible à tous et adapté à toutes les situations de la vie : vie privée, vie professionnelle, relations personnelles, management, conflits. Elle est à la fois une philosophie de vie et une caisse d’outils et de protocoles concrets.

Alors, la PNL, vous démarrez quand ?